little extra Tag

Shopping et découvertes au Centre Commercial Aéroville

Aujourd’hui, j’ai découvert le Centre Commercial Aéroville. N’étant pas une grande fan des “centres commerciaux” je n’avais ABSOLUMENT par prévu de faire chauffer ma CB, ni même de visiter les lieux. Et pourtant… Je découvre amusée les premières boutiques visibles depuis l’escalator et tout de suite je dégaine mon iphone pour prendre en photo la boutique de  confiserie Victor et Lisa. Et là je découvre une boutique coup de coeur qui me motive pour “faire le tour” du centre commercial, juste au cas où… il y aurait d’autres boutiques comme Victor et Lisa. Il ne faudra tout de même pas que je passe à côté   La boutique n’a pas de site Internet… il faut aller à l’Aéroville pour découvrir la sweety boutique Chez VICTOR & LISA, on retrouve plus de 120 références de bonbons ! Un véritable paradis pour les petits et les grands amateurs de douceurs. Macarons, popcakes, chocolats, pralines, bouchées gourmandes… VICTOR & LISA ne manque pas d’idées pour vous faire craquer !  Je jette un rapide coup d’oeil sur la borne interactive, je lève la têtes vers les panneaux directionnels et je me lance (pour vous rendre compte du “tour” cliquez ici pour voir le plan du centre) 2ème découverte quelques mètres plus loin : Little Extra (un peu le HEMA de l’épicerie)   Alors là, j’ai envie d’acheter une tonne de choses… car je craque complétement pour le packaging des produits. Et là, bonne nouvelle Little Extra à sa boutique en ligne ! Inutile de me charger donc ;p   Et comme je vais de surprises en surprises, je me retrouve nez à nez devant une boutique KIKO (les cosmétiques de Milan, que j’avais découvert à Rome…) Plus besoin de prendre l’avion pour faire le plein, ils ont leur boutique à l’Aéroville, mais également une boutique en ligne (ici) Visitez la boutique en ligne KIKO Et pour finir, la boutique où je n’aurais jamais du rentrer… G STAR !   2 vendeurs ultra sympathiques et aux petits soin, une jolie boutique, bref avant même d’avoir eu le temps de tourner mes talons pour (re)sortir du magasin, j’étais déjà dans la cabine d’essayage à la recherche du jean idéal. Le vendeur (Adrien) à l’écoute de mes problèmes (j’ai arrété de fumer, j’ai pris quelques kilos, je cherche un jean classe, qui fasse des jolies fesses of course, bien taillé, pas trop clair et en solde de préférence) n’a pas trouvé LE jean idéal mais DEUX. L’angoisse ! Après de longues secondes d’hésitation, je...